Le suivi régulier des données des campagnes de transformation de tomate d’industrie a décelé une détérioration progressive du rendement industriel d’une campagne à une autre. Ce dernier est passé de 5.75 kg de tomates fraiches pour produire 1Kg de double concentré en 2009 à 6.7 en 2021.Cette détérioration résulte de la mauvaise qualité des tomates réceptionnées caractérisées par une faible teneur en sucre (Brix) et un taux élevé de déchets.Pour y remédier, le GICA a lancé depuis 2015 un programme d’essais variétaux de la culture de tomate de saison supervisé par Ing. Ahmed Arbi. Ayant comme objectifs la caractérisation et l’évaluation quantitative et qualitative du potentiel productif des variétés disponibles sur le marché local, ce programme a couvert les principales régions de production de tomate à savoir Nabeul, Sidi Bouzid, Kairouan, Béja et Gafsa. Un aperçu sur les résultats du programme désormais disponible sur notre site web www.gica.tn, l’étude complète vous sera communiquée prochainement en versions papier et numérique.

 

Tags: , ,