Secteur tomate séchée

En Tunisie, le séchage des tomates est assuré par plus de 25 unités organisées. Cependant le nombre de stations opérant dans ce domaine est beaucoup plus important. A l’exception de quelques établissements industriels qui utilisent des fours, les autres unités sont peu structurées et procèdent d’une manière artisanale (séchage au soleil).

Cette activité relativement récente dans notre pays, propulsée par la demande étrangère, s’est développée rapidement et a vu sa production annuelle passer à une moyenne de 6 000 tonnes durant ces dernières années (soit l’équivalent de 60 000 tonnes de tomate fraîche).

Le conditionnement se fait en cartons de 10 kg avec ou sans film protecteur. De petites quantités sont conditionnées en pots de verre, et sont assaisonnées d’huile d’olive, d’ail et d’autres herbes aromatiques…

L’activité de séchage des tomates a enregistré des résultats brillants en exportant près de 6000 tonnes de tomates séchées pour une valeur de plus de 30 million de dinars en 2016 vers 14 destinations différentes. Cependant l’Italie demeure la destination principale qui importe environ 80% de ce volume.

Ce produit est très prisé dans plusieurs marchés internationaux où la demande est assez forte. La Tunisie présente plusieurs atouts pour développer ses exportations de tomates séchées (production agricole de tomate de qualité, conditions climatologiques favorables pour le séchage, proximité des principaux marchés, qualité, …).