Profitant depuis longtemps des richesses de la grande bleue, les premières unités de transformation de poissons en Tunisie sont parmi les plus anciennes du bassin méditerranéen. Certaines unités ont vu le jour au début du 19ème siècle. Actuellement, le secteur compte 33 conserveries localisées dans les régions du littoral nord (Cap bon), le littoral central (Mahdia, Monastir et Sousse) et le littoral sud (Sfax, Gabes et Médenine). Ces conserveries sont réparties par activité comme suit :

  • 12 unités mixtes (sardine et thon),
  • 3 unités spécialisées dans la fabrication des conserves de sardines,
  • 4 unités spécialisées dans la fabrication des conserves de thon
  • 14 unités de production de conserves et semi-conserves d’anchois

Cette tradition qui allie les qualités gustatives du poisson méditerranéen au savoir-faire des industriels s’est de nos jours développée avec l’acquisition de lignes modernes de transformation et, la mise en place de système de management des aspects sanitaires. En effet, actuellement, la majorité des conserveries possède un agrément sanitaire CEE (26 unités) et une dizaine possède les certifications liées aux systèmes QHSE (ISO 9001 et ISO 22000) et les autres sont en cours de leur mise en place.

Grâce au programme national de mise à niveau, entamé depuis 1993, la filière de la transformation du poisson bleu a pu se doter des meilleurs atouts pour répondre aux exigences du marché mondial. Cette modernisation a concerné tous les niveaux de la filière : de la flottille de pêche, aux points de vente, sans oublier les entreprises de transformation et de traitement des produits de la pêche ainsi que les moyens de transport.

Cette stratégie a contribué fortement à l’amélioration du niveau de production et a permis à l’industrie de transformation de se mettre à niveau et conquérir d’importants marchés à l’exportation.

La transformation des produits de la pêche en conserves assure à elle seule presque 4500 emplois directs, avec un taux d’encadrement pouvant atteindre 20%, sans compter les emplois liés à la pêche ainsi que la logistique et les services divers.