Conserve de Thon

L’industrie de conserve de thon a connu d’importantes fluctuations au cours des années 90. En effet, vers les années 1992 et 1993 l’activité risquait de disparaitre à cause de l’insuffisance de la matière première qui est devenue de plus en plus rare. Ensuite, en 1994 cette activité a connu un important essor grâce aux facilités accordées aux industriels de la filière de pouvoir importer du thon à conserver. Suite à cette décision, le nombre d’opérateurs dans ce domaine a significativement augmenté et la transformation de thon a évolué régulièrement en passant de moins de 1 000 tonnes en 1993 à plus de 20 000 tonnes (moyenne au cours des cinq dernières années).

Actuellement le tissu industriel de cette activité regroupe 16 unités (dont le pôle est concentré dans la région du sud-est) totalisant une capacité de transformation journalière de 260 tonnes de thons.