Autres conserves de fruits et légumes

Le secteur des conserves des fruits et légumes a aussi touché aux mets traditionnels en alliant les délices des recettes typiques tunisiennes au savoir-faire des professionnels du secteur.

Pour les conserves de légumes, il s’agit d’une large gamme de produits tels que, salade méchouia, les poivrons grillés, la chakchouka, la caponata d’aubergine, les artichauts grillés, les macédoines de légumes préparées en sauce, les pâtes d’olive,…

Huit opérateurs se sont intéressés à ce segment de produits élaborés et produisent déjà un certain nombre de produits typiquement tunisiens notamment la salade grillée ou communément appelée « salade méchouia ». Quatre entreprises parmi ces entreprises sont déjà certifiées ISO 22000.

La production de ces articles est essentiellement destinée à l’export. A titre d’exemple, la moyenne annuelle des exportations de salade méchouia au cours des sept dernières années a avoisiné les 1000 tonnes.

Concernant la transformation des fruits, elle occupe douze unités et se développe notamment autour de la production de confitures de différents fruits. La production des conserves de fruits est de l’ordre de 12 000 T/an pour une capacité théorique estimée à 20 000 T/an avec comme principaux produits les confitures de coing, d’abricot, de figue et de fraise.

Les opportunités identifiées sur le marché international pour des opérateurs tunisiens pourraient éventuellement concerner des produits de niche tels que les confitures haut de gamme (teneur plus élevée en fruits), les confitures diététiques, les gelées, les marmelades, …